Pour vos travaux de fumisterie,
des professionnels à votre service

Débistrage

LE BISTRE

Dans le jargon professionnel du ramonage, le bistre est une variété particulière de suie.

Il se présente sous un aspect plus ou moins liquide ou durci, de couleur noirâtre, avec une forte odeur âcre et amère.

Le bistre est issu d’une mauvaise combustion, d’un conduit mal dimensionné et (ou) mal isolé.

Conduit avant débistrage

Conduit avant débistrage

 

Il peut aussi être dû à l’utilisation d’un bois pas suffisamment sec, ou d’une puissance surdimensionnée d’un foyer, ce qui engendre une condensation dans le conduit, et la formation d’une suie détrempée.

Le mélange donne une mélasse, qui en séchant, se durcit pour constituer une croûte compacte.

Dans son aspect liquide, on le voit parfois migrer au travers des conduits, venant souiller le crépi.

C’est cette substance, inflammable quelque-soit son état, qui est à l’origine de la plupart des incendies dans les foyers au bois.

Il peut augmenter de sept fois son volume lors de sa combustion.

Afin d’éviter les feux de cheminée et les dégâts que cela peut occasionner, il faut effectuer un débistrage

LE DEBISTRAGE

Cette opération n’est pas anodine et peut endommager le conduit.

En effet, il se fait mécaniquement, (depuis le toit ou depuis le bas, selon les cas), à l’aide d’un moteur électrique ou pneumatique entraînant des masselottes en acier qui, par la force centrifuge percutent le bistre et le cassent petit à petit.

Nous avons l’avantage d’être équipé de cette machine pneumatique, couplée d’un système d’aspiration performant, limitant la production de poussière et permettant un travail très efficace.

Après un débistrage, un contrôle d’étanchéité est obligatoire avant de remettre en service le conduit.

Ce contrôle peut se faire de deux manières, soit avec une caméra, soit par fumigène.

Si le conduit n’est plus étanche, il faudra impérativement le tuber.

Dans certains cas, quand le bistre est très difficile à enlever, (souvent sur un conduit en mauvais état, fragilisé et de grande longueur), il sera préférable d’abandonner l’usage de ce conduit et d’en créer un autre.

Ceci peut être évalué lors d’une visite technique préalable au devis.

Il est difficile d’évaluer le temps qui sera nécessaire pour débistrer.

Cela dépend bien sûr de la longueur du conduit, de la quantité et de la qualité de bistre à enlever.

En général nous prévoyons au moins 3h, mais malheureusement cela peut aller bien au-delà.

Un devis est proposé avant l’exécution des travaux.

Si vous achetez votre bois, nous vous conseillons de faire un roulement sur deux ans, en le stockant convenablement.

Vous augmenterez ainsi sa valeur calorique …

EN RÉSUME, COMMENT ÉVITER LA FORMATION DU BISTRE

Avoir un conduit convenablement dimensionné et isolé

Installer un appareil de chauffage dont la puissance est adaptée à l’habitation. (volume, isolation)

Utiliser un combustible sec, moins de 20% d’humidité.

Faire fonctionner le foyer à bonne allure


LE SÉCHAGE DU BOIS

Une bûche de bois dur en rondin mettra plusieurs années à sécher de 5 à 10 ans suivant la section.

Pour diminuer ce temps de séchage, il est impératif de le stocker à la bonne longueur fendu en 4, pour augmenter la surface de séchage.

 

Le séchage est préférable à l’extérieur, à l’abri des intempéries et des remontées d’humidité.

Le vent et le soleil sont ses meilleurs alliés.

S’il est stocké à l’intérieur, bien ventiler le local.

 

Conduit après débistrage.

Conduit après débistrage.